Contrat de Capitalisation


Quels sont les avantages du contrat de capitalisation?

  • Un contrat de capitalisation n’est pas limité dans ses montants
  • Un contrat de capitalisation n’est pas bloqué, à tout moment vous pouvez racheter partiellement  ou totalement  en rente ou en capital
  • Un contrat de capitalisation n’est inscrit à l’ISF que pour sa valeur de souscription (hors intérêts générés) c’est donc un outil intéressant pour les hauts patrimoines
  • Le décès ne met pas, automatiquement, fin au contrat. Lors du partage, le contrat peut être dévolu à l’un des héritiers ou à l’ensemble de ceux-ci.
  • Un contrat de capitalisation peut donc faire l’objet d’une donation ou d’une transmission par legs
  • La rentabilité  du contrat de capitalisation est beaucoup plus élevée que sur les placements classiques (entre 3% à 4,5 %)
  • Un contrat de capitalisation peut être apporté en garantie d’un prêt (nantissement du contrat)
  • La fiscalité est avantageuse après 8 ans notamment (7,5% après abattement de 4600 euros sur les intérêts pour un célibataire et 9200 euros pour un couple marié)    

Un large choix de supports


Les contrats d’assurance vie et de capitalisation offrent la souplesse d’accès à un grand choix de supports : actions, obligations, immobilier, …  

Le souscripteur a le choix entre deux grands types de supports :
  • Le fonds en euros pour lequel le capital est garanti et dont les gains générés chaque année par le contrat lui sont définitivement acquis et réinvestis (effet de cliquet).
  • Les unités de compte qui permettent d’investir sur des supports diversifiés (actions, obligations, OPCVM, …).  
Le souscripteur privilégiant la sécuritépourra donc favoriser l’investissement sur le fonds euros préservant ainsi son capital des aléas des marchés financiers. Cette solution offre l’avantage de conjuguer une gestion obligataire de qualité et une protection de l’investissement quelle que soit la valeur de marché.

Les investisseurs qui souhaitent valoriser leur capital en acceptant une part de risque bénéficient d’un large choix de supports d’investissement : fonds actions, obligations, diversifiés, trackers (fonds cotés en continu qui suivent l’évolution d’indices boursiers). Ils ont également la possibilité d’investir dans l’immobilier au travers de parts de société civile immobilière (SCI, sous conditions).

A l’inverse du PEA, l’assurance vie n’est donc pas restreinte aux seules actions européennes.